Dans les jardins de South Kensington, la sculpture volante de Tomás Saraceno prend son envol grâce aux rayons du soleil. © Elsa Ferreira

A Londres, Saraceno convoque sa communauté de hackers d’atmosphère

Commentaires