/ Evénements Guy Aidelberg en pleine démo au centre de ressources de la Gaîté lyrique à Paris lors d'Open Source Body. © Makery

Ils ont fait Open Source Body

Commentaires

  • waki

    Absolument genial !!

    Merci !

    un peu dommage que l’article commence avec tous ces mots pour moi hyper rebarbatifs « gynepops et gaudipunks » «transhackféministe », « HardGlam », « Open Science Friction » « sorcière-cyborg », j’ai failli decrocher, et hesite a partager du coup.

  • Paul

    « un peu dommage que l’article commence avec tous ces mots pour moi hyper rébarbatifs »
    Tout à fait d’accord. Il faudrait que quelqu’un leur dise un jour que cette masse de mots clefs incompréhensibles, à la mode twister, noie et complexifie la compréhension du texte. 🙂
    Souvent dailleurs ces « courants » ne contienne qu’une seule entité. Un peu comme dans les groupes de metal/hard/…. rock, ou il faut une carte heuristique pour s’y retrouver, si on veut chercher 🙂

La newsletter Makery

Chaque semaine, l’essentiel de l’actu des labs. (archives)