Marko Peljhan à bord du Makrolab sur l'île de Rottnest (Australie) en 2000. © Projekt Atol

Marko Peljhan: «L’utopie matérialisée du Makrolab» (1/2)

Commentaires