/ Chronique WYHIWYS, le mash-up de Damien Bourniquel pour Makery, spécial Mario (capture écran). © DR

WYHIWYS 5: Super Mario Hack

Damien Bourniquel est un artiste hacker, glitcheur, adepte de la bidouille créative et membre de la Blackboxe (hackerspace, Paris). Pour Makery, il invente WYHIWYS (What You Hear Is What You See), clin d’œil au fameux WYSIWYG (What You See Is What You Get, littéralement «tel quel» en parlant d’une interface utilisateur), où le son devient visuel et l’image se fait sonore.

Mario le plombier, emblématique de l’univers du jeu vidéo, est comme tous les people dignes de ce nom : son apparence et son existence ne lui appartiennent plus. En version Klu Klux Klan, sauvé par princesse Peach, s’empiffrant de hamburgers, se transformant en appendice sexuel voire en prostitué tout court, le moustachu débonnaire connaît toutes les interventions possibles et imaginables de la part de la communauté des gamers hackers.

Car le jeu vidéo n’échappe pas au hack : bootlegs (copies pirates), mods (extension d’un jeu ou nouveau jeu créé à partir d’un autre), transpositions de personnages d’un titre à un autre, réappropriations artistiques ou tout simplement sarcastiques font ainsi le miel de YouTube. Damien Bourniquel a cherché Mario partout, jusqu’à la réalité augmenté et les nouvelles interfaces de contrôle (Kinect, Leap motion, Oculus…).  

Retrouvez les précédentes chroniques WYHIWYS

Le site de Damien Bourniquel

Damien Bourniquel expose «Les Portraits Audacieux» et Radio-Ciné Spectrale aux Ekluz, du 25 au 29 mai (de 15h à 20h, entrée libre)

Commentaires

La newsletter Makery

Chaque semaine, l’essentiel de l’actu des labs. (archives)