Toulouse implante la toute première prothèse trachéo-bronchique 3D

La prothèse 3D en silicone conçue à partir d’un scan de la trachée du patient. © Anatomik Modeling

Première mondiale au CHU de Toulouse : la start-up Anatomik Modeling et les médecins du service pneumologie ont pu personnaliser et imprimer une prothèse en 3D et l’implanter à un patient atteint d’une sténose trachéo-bronchique.

La sténose trachéo-bronchique est un rétrécissement anormal de la trachée et des bronches qui provoque des difficultés respiratoires. Elle peut s’expliquer par les suites de maladie du tissu de la trachée, de tumeurs bénigne ou maligne, ou de problèmes survenant après des intubations, trachéotomies, transplantations pulmonaires, comme c’est le cas du patient toulousain qui a bénéficié de la prothèse Anatomik Modeling.

Les prothèses actuelles sont encore standard, et ne s’adaptent pas systématiquement à la morphologie du patient, avec des risques inflammatoires ou de perforation accrus. L’innovation technologique de l’entreprise toulousaine consiste à scanner la trachée du patient de manière très précise, d’en fabriquer un moule et de réaliser la prothèse en élastomère de silicone médical. L’implantation de la prothèse « cousue main » s’est effectuée de manière classique, par bronchoscopie à l’aide d’un pousse-prothèse, au bloc opératoire, sous anesthésie générale.

L’intervention réussie, réalisée il y a trois mois, est une première mondiale qui vient d’être publiée dans la plus prestigieuse revue internationale de pneumologie, l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine. Elle devra cependant être testée sur une année avant d’être commercialisée, au mieux fin 2018.

Créée en mai 2015, la start-up Anatomik Modeling se fixe pour objectif de proposer des solutions 100% personnalisées à l’anatomie de chaque patient pour la chirurgie réparatrice, la chirurgie maxillo-faciale, la pneumologie et la chirurgie thoracique.