Une brassée de prix politiques à l’Ars Electronica

«Do you hear me?» de Christoph Wachter et Mathias Jud, Golden Nica en catégorie Interactive Art. © Wachter&Jud

La cuvée 2016 des Prix Ars Electronica vient d’être livrée. Comme chaque année, la grande messe européenne des arts, sciences et technologies exposera les lauréats en septembre prochain à Linz, en Autriche.

2016 récompense l’animation française avec un Golden Nica pour le film Rhizome de Boris Labbé et un « Award of Distinction » pour Peripheria de David Coquard Dassault. Bravo à eux.

«Rhizome» de Boris Labbé, bande-annonce :

«Peripheria» de David Coquard Dassault, bande-annonce :

A noter également le caractère très politique des prix en arts interactifs et communautés numériques. En effet le Golden Nica en arts interactifs est décerné cette année aux très engagés Christoph Wachter et Mathias Jud, dont nous vous avions parlé à l’occasion de leur passage aux festivals Werkleitz et Transmediale. Le projet récompensé, Can you hear me?, est un pied de nez à la surveillance des institutions allemandes par la NSA révélée par Edward Snowden. Les deux artistes avaient disposé sur le toit de l’ambassade suisse à Berlin une série d’antennes DiY offrant à tous la possibilité de diffuser une multitude de messages, à mi-chemin entre les intercepteurs des ambassades de Grande-Bretagne (GCHQ) et des États-Unis (NSA).

La P2P Foundation reçoit par ailleurs le Golden Nica dans la catégorie Digital Communities pour l’ensemble de ses actions en faveur d’une société ouverte. Le projet Refugee Phrasebook reçoit dans cette catégorie un « Award of Distinction » pour son action cette année à diffuser vocabulaire et informations utiles aux réfugiés en Allemagne et ailleurs.

«Refugee Phrasebook», projet international, bande-annonce:

Frank Kolkman et son robot de chirurgie DiY, dont nous vous parlions il y a peu, obtient lui aussi un « Award of Distinction ». Parmi la pléthore de mentions honoraires, on notera celle décernée à Robertina Šebjanič pour son projet Aurelia 1+Hz : proto viva sonification co-produit par Décalab et le Cube, et présenté ce week-end à Orléans à la Fête01 (Makery y était).

Retrouvez tous les lauréats des Prix Ars Electronica 2016