Le rouge à lèvres, arme fatale sur «Counter-Strike» grâce à la gameuse et makeuse Chloé Desmoineaux. © Chloé Desmoineaux

Le rouge à lèvres AK47 de Chloé

Commentaires

  • Théo Elkadri

    Quelle mongole ! C’est contre productif, ça a l’effet inverse de ce que tu voulais dénoncer. Mais depuis le temps on le sait que les beaux-arts ne forment rien d’autre que des hipsters et pouf superficielles, non des penseurs ou artistes géniaux.

  • allikrid

    M’enfin, ce sont des bots, cons comme leurs pieds en plus ! Montrer une femme n’étant pas capable de se mesurer à des humains, sur un jeu connu pour son multi, ça craint un max…

    Je vois ça plus
    comme une critique de la condition féminine… Peut-être faudrait-elle qu’elle arrête d’utiliser le rouge à lèvre pour commencer à jouer correctement, et puisse aspirer au même niveau que ses camarades ? Pour moi, ça rentre pile poil dans la contre-productivité.

    Par contre, montrer une série de victimes en parallèle à une séance de Makup, comme pour présenter un truc habituel auquel on ne fait même plus attention, avec une musique de bonne humeur matinale sortie tout droit d’une publicité, ça pourrait avoir un propos et un intérêt à regarder. (Mais ça demande évidemment une performance)

    Pourtant, je ne suis pas contre ce genre d’idées, j’avais adoré par exemple l’installation où les gens tiraient en fermant les yeux, ce qui était à la fois fun, difficile, et n’était pas dénué de sens pour autant. Mais après un petit temps d’adaptation, ils s’en accommodaient, accentuant encore plus le sens de l’œuvre.

    • allikrid

      Ps, je retire sur la première partie car j’ai été voir la seconde session. Mais les scores sont moyen (ratio de 1.1) et la vidéo n’est pas ultra fun à regarder pendant 10 minutes xD…

      Mais ça relève de la performance, en effet. Mais je pense sincèrement que le score serait plus élevé sans ce rouge à lèvres…