Simplon en appelle aux codeuses et makeuses

Le docu «Code, Debugging the gender gap» s’attaque aux sources de l’inégalité hommes-femmes dans l’informatique. © DR

La parité dans le code, ce n’est pas pour demain. A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’école informatique Simplon lance une opération nationale du 7 au 13 mars destinée à sensibiliser le public sur la place des femmes dans les métiers du numérique, en constant déclin depuis les années 1960. 

«En vingt ans, la part des femmes ingénieures en informatique a été divisée par deux, descendant la moyenne à 11%​.»

Catherine Coutelle, députée, présidente de la Délégation aux droits des femmes

Toute cette semaine, des établissements partenaires du réseau Simplon organisent ateliers en classe, workshops et actions autour de la projection de Code, Debugging the gender gap, un documentaire encore inédit en France de Robin Hauser Reynolds, sélectionné au prestigieux Tribeca Film Festival en 2015, qui s’interroge sur les causes de cette sous-représentation.

«Code, Debugging the gender gap», Robin Hauser Reynolds (2015), bande-annonce:

Dans les locaux de Microsoft à Issy-les-Moulineaux le 10 mars, la projection du docu sera suivie d’un débat rassemblant des militantes, parmi lesquelles Marine Aubin de Girlz In Web, Stéphanie Hertrich de Duchess France, Marine Romezin de Lesbian Who Tech ou encore Soazig Barthélémy de Empow’Her.

A cette occasion, la fondation Simplon dévoilera les grandes lignes de son appel à projets makeuses, dont Makery est partenaire, pour valoriser et soutenir des initiatives destinées à féminiser l’univers maker, encore bien timide sur le sujet. Promis, on y revient très bientôt.

Inscription (gratuite) pour la projection-débat à Issy-les-Moulineaux par ici