A la microferme, on laisse les sols non utilisés à l'état sauvage : ça les nourrit. © Elsa Ferreira

La microferme de la Bourdaisière sème l’agriculture de demain

Commentaires

  • Thomas Lalsacien

    Que pensent l’exploitant des exploités agricoles et son prédécesseur un certain député Christian Jacob de la plus que prometteuse permaculture – Ça maaaaaarche ! – qui se décline quelque peu différemment selon la chapelle à laquelle on appartient ?

    Il est urgent qu’un maximum d’agricultueurs se recyclent en permaculteurs bio,et pas avec le laxiste label européen pollué par les amis de M.Beulin

    • écrelinf

      Christian Jacob est un pitre il ne connait rien et se mêle de tout .Il est d’une honnêteté toute relative et dans Bygmalion avec son ami Copé…..