Des vases imprimés en 3D à souffler

Plus qu’un jour pour déambuler à Variation, la foire parisienne dédiée aux artistes nouveaux médias produite par Art2M (la maison-mère de Makery) et MCD, où les artistes ont troqué la peinture contre une pincée d’Arduino, un brin de code et de l’impression 3D. Ainsi du designer François Brument qui expose Vases#44, une série d’objets dont le design est généré par le son de la voix. Les vibrations modulent une phrase, qui est ensuite analysée et encodée par un programme et restituée grâce au procédé de frittage de poudre en 3D.

Soufflez, sifflez et fabriquez un modèle de «Vases#44» de François Brument. © Studio In-Flexions
«Vases#44», 2008, 11 vases 3D sur table, frittage de poudre polyamide, impression 3D. © Studio In-Flexions

Les visiteurs sont ainsi invités à chuchoter, parler, siffler ou encore souffler dans un micro. Résultat : généré en temps réel et projeté sur écran, le fichier 3D de chaque vase est unique grâce à la signature vocale de son auteur. Spécialiste du design numérique et de la 3D décalée, François Brument, qui a participé à la création du fablab de l’ENSCI/Les Ateliers où il encadre aujourd’hui les étudiants, raconte volontiers son procédé de design vocal (comme dans cette vidéo (en anglais) au Luminaire Lab en 2010).

Voir «Vases#44» dans le cadre de Variation media art fair, jusqu’au 25 octobre, espace des Blancs-Manteaux, entrée libre (jusqu’à 20h)