3Dvarius, le premier violon électrique imprimé en 3D


Léger et totalement transparent, le 3Dvarius est le 1er violon entièrement imprimé en 3D. © Thomas Tetu

Jouer sur Stradivarius, un rêve de violoniste ? A défaut de pouvoir se payer un original, Laurent Bernadac a inventé le 3Dvarius, le premier violon électrique imprimé d’une seule pièce en stéréolithographie, une technique d’impression 3D de précision utilisant un laser UV pour polymériser une résine liquide. Le résultat ? Une esthétique hyper léchée pour ce violon poids plume totalement transparent dont les lignes épurées s’inspirent d’un véritable Stradivarius.

Les étapes de fabrication du 3Dvarius:

« Ce violon électrique est le seul, à ma connaissance, qui a la même masse que les violons acoustiques », déclare son concepteur sur Francetv.info. Cet ingénieur médaillé du conservatoire de Toulouse en violon jazz se dit ravi des performances de l’instrument, expliquant que le corps imprimé d’un seul tenant conduit le son de façon optimale, le trajet des ondes n’étant pas « parasité par toutes sortes de collages, ni de vissages ».

Démonstration du 3Dvarius:

Trois années auront été nécessaires pour la mise au point de ce premier prototype qui a coûté 10 000 euros. Sa vidéo de démonstration a cumulé plus de 320 000 vues sur Youtube depuis sa mise en ligne en août, gonflant au passage le carnet de commandes: plus de 100 violonistes attendent déjà avec impatience la livraison de leur instrument.

Les premiers exemplaires devraient être disponibles courant 2016, suite à une campagne de financement participatif en cours de montage. Son prix devrait logiquement baisser un peu, le mettant au niveau des violons électriques haut de gamme.