Un thésard conçoit une imprimante 3D à 5 axes

Øyvind Kallevik Grutle, étudiant en thèse du département robotique de l’université d’Oslo, vient de publier trois vidéos sur Youtube pour présenter son imprimante 3D à 5 axes. C’est quoi, ces 5 axes ? Les trois que l’on connaît déjà (XYZ), plus une rotation nord-sud et une rotation est-ouest (notés θ (thêta) et φ (phi) ). A quoi ça sert ? Cela présente l’avantage considérable de permettre la création de formes en surplomb, comme on peut le voir ci-dessous : 

5-axis 3D printer

L’étudiant s’est basé sur une RepRap Ormerod qu’il a modifiée pour être capable d’opérer sur cinq axes, notamment au niveau logiciel : la programmation du cheminement de la tête se fait en coordonnées sphériques (que les makers découvriront et redécouvriront avec plaisir…).

Ce n’est pas la première imprimante 3D à 5 axes : 5AXISMAKER a réussi sa campagne Kickstarter l’an passé (livraison encore à venir). Mais Øyvind Kallevik Grutle a promis de publier ses résultats en open source « à un moment ou un autre, au cours du mois d’août » sur Reddit. On lui souhaite en tout cas bon courage pour sa thèse, qu’il devra soutenir le 3 août.