Lu ailleurs : le phénomène TechShop à la moulinette Makezine

Comment faire du DiY une success story commerciale ? Makezine décortique la recette du succès des makerspaces labellisés TechShop aux Etats-Unis.

Difficile de parler des makerspaces américains sans évoquer le phénomène TechShop. Avec bientôt une dizaine de ces espaces de fabrication numérique aux États-Unis, la marque fait parler d’elle bien au-delà des sphères DiY. Même le président Obama a fait un saut au TechShop de Pittsburgh pour parler économie globale, mutualisation, tech et initiatives locales.

Dans un reportage publié le 24 juillet, Makezine s’intéresse à cette success story très américaine. Nathan Hurst décrit dans « TechShop’s Not-So-Secret Ingredient » (Les ingrédients pas si secrets de TechShop) les méthodes de management répondant à des objectifs précis de rentabilité, une sorte de « protocole Techshop » qui permettrait à la marque, selon son PDG Mark Hatch, d’ouvrir une centaine de lieux en Amérique du Nord d’ici 2020. Lui-même ne sait pas très bien si ces prévisions sont ou non réalistes, il affirme au passage que l’ouverture d’un TechShop coûte entre 2,5 et 3,5 millions de dollars. On n’a pas fini d’en entendre parler…


Le président Obama lors de sa visite au TechShop de Pittsburgh le 17 juin  a vanté les ressources partagées « pour le prix d’un abonnement au club de sport ». © DR-Capture Youtube

 

Retrouvez l’article sur Makezine.com (en anglais).