Faire un don

Makery est un média indépendant depuis 2014. Il a pour vocation de rendre compte du dynamisme de l’économie circulaire et d’informer sur les communautés créatives et la scène des labs :  fablabs, makerspaces, hackerspaces, médialabs, tiers-lieux, creative hubs, biohacklabs, artlabs.

Faire un don sur notre page OkPal

MAKERY, MEDIA DE TOUS LES LABS DEPUIS 2014

Makery publie chaque semaine des articles, reportages, enquêtes et entretiens, en français et en anglais, qui rendent compte de l’actualité de ces communautés. Makery publie également une newsletter bi-mensuelle, ainsi qu’une carte mondiale des labs.

Le tout en accès libre, sans abonnement et sans publicité.

Makery se construit progressivement en mode participatif, pour et par la communauté des labs. Makery essaye de définir et d’étendre le spectre de ce qui constitue la culture “maker”.

Le modèle économique de Makery mise sur la formation aux nouveaux métiers de la transformation numérique, la coopération nationale et internationale et les partenariats.

Mais cela ne suffit pas.

Aujourd’hui l’avenir de Makery dépend de la participation de ses lecteurs à l’aventure

A quoi servent vos dons ?

✅ A garantir les salaires
✅ A rémunérer des auteurs et journalistes indépendants
✅ A payer les cotisations sociales
✅ A réaliser les enquêtes et reportages que vous lirez chaque semaine sur Makery
✅  A garantir notre indépendance financière et éditoriale
✅  A soutenir un projet éditorial unique en France
✅  A nous permettre de continuer à nous développer

MAKERY : NOTRE MODÈLE, NOS PROJETS, NOS DIFFICULTÉS

Vous qui êtes peut-être un(e) fidèle lecteur(trice) de Makery, vous vous souvenez possiblement qu’après la période de la FAB14 française en juillet 2018, Makery avait dû se résoudre à un redimensionnement à la baisse. De septembre 2018 et jusqu’à ces derniers mois, Makery était donc entré dans une autre phase de son histoire, construisant et consolidant sa participation à des consortiums de formation ou de recherche en France et à des partenariats en Europe. Ce fut aussi l’occasion de redéfinir la périodicité de publication et de faire évoluer la ligne éditoriale. Nous décidions de poursuivre sur une vision étendue de la culture maker avec un rythme allégé, mais en demeurant plus que jamais le magazine de tous les labs et bilingue, mais également en se focalisant plus particulièrement sur les relations entre art et santé ouverte, l’économie circulaire et la dynamique Fab City, les rencontres entre arts, sciences et technologie, le voyage et l’exploration des communautés créatives et éco-socio-conscientes aux quatre coins du monde.

ET MAINTENANT, QUELS SONT NOS PROJETS ?

ART4MED : L’ART RENCONTRE LA SANTÉ ET LA RECHERCHE BIOMÉDICALE

ART4MED favorise la rencontre entre les pratiques artistiques et la recherche biomédicale en santé. 5 partenaires de 5 pays de l’UE s’unissent autour de leur intérêt commun pour expérimenter et diffuser des collaborations entre les pratiques médicales, les sciences humaines et les méthodologies de l’art d’investigation, dans un environnement sociétal en mutation rapide qui a besoin de nouvelles perspectives pour des soins radicaux.

Comment favoriser la rencontre entre les pratiques artistiques et la recherche biomédicale en santé ? Comment l’art peut-il soulever des questions d’équité dans l’accès aux soins de santé ? Comment pouvons-nous survivre dans un environnement sociétal en mutation rapide, sous l’influence des big data et des innovations matérielles et techniques ? Quel type de vocabulaire et de méthodologies pouvons-nous utiliser pour engager et encourager des collaborations interdisciplinaires qui pourraient activement soulager la vulnérabilité, la maladie et l’épuisement à l’échelle mondiale ? Et comment pouvons-nous répondre à des questions aussi urgentes que l’exclusion des groupes marginalisés des soins de santé, les migrations mondiales, l’effondrement de la santé environnementale et la nécessité de favoriser des soins radicaux en ces temps de pandémie ?

Afin d’aborder ces questions, Makery a formé un consortium : 5 partenaires de 5 pays de l’UE se sont unis autour du projet ART4MED.  En 2021 et 2022, le consortium proposera 5 résidences, 5 symposiums, des conférences, des ateliers de méthodologie de co-création, des collaborations en ligne, des sessions pratiques, des expositions, ainsi qu’une publication finale et un festival à Paris.

ART4MED vise à :

1. Construire une coopération transnationale interdisciplinaire entre les artistes et le secteur de la santé afin de soutenir et de produire des projets artistiques exploratoires qui favorisent l’accès aux soins ;
2. Ouvrir de nouveaux champs d’expérimentation créative pour les artistes afin de remettre en question l’état actuel de la science et des soins de santé ;
3. Permettre la fertilisation croisée et le partage des connaissances, des technologies, des compétences et des expériences entre les artistes, les chercheurs et les communautés scientifiques ouvertes/citoyennes, et fournir les conditions d’échanges créatifs fructueux. En collaborant à la co-conception de méthodologies et en discutant de leur mise en œuvre dans des contextes locaux, nous pouvons apprendre les uns des autres, identifier les meilleures pratiques et les possibilités de développer nos propres communautés grâce à des liens durables ;
4. Produire des ressources ouvertes et transférables pour mieux comprendre les processus de co-création entre l’art, la science et la technologie ;
5. Sensibiliser le public au rôle des artistes dans l’ouverture de voies de rupture qui permettent de relever de manière significative les défis sociétaux et technologiques en matière d’accès aux soins de santé, au-delà du champ d’action des communautés de pairs existantes dans le domaine de l’art et de la science.

 

NOUS SOUHAITONS ORGANISER UN DEUXIÈME FESTIVAL OPEN SOURCE BODY

Le medialab Makery organisait en 2018 son premier festival OpenSourceBody.eu pour faire se croiser professionnels de santé, scientifiques, techniciens, artistes, designer et activistes de l’open source et du DIY dans l’objectif de discuter des techniques frugales permettant d’améliorer l’accès aux soins. Le programme ART4MED nous donnera le contexte pour organiser une seconde édition en 2021 (reportée de 2020) et une troisième en 2022.

Open Source Body 2018 © Makery

 

NOUS PARTICIPONS A UNE GRANDE ÉTUDE EUROPÉENNE SUR LA MOBILITÉ DES MAKERS

Makery collabore au programme MakersXchange (MAX) avec le European Creative Hubs Network, Fablab Barcelona et UPTEC Porto afin de mener en 2020-2022 une grande étude pilote sur la mobilité des makers pour l’Union Européenne qui pourrait servir de prototype pour de futurs programmes d’échanges et de mobilité raisonnée. Ce programme nous emmène à la rencontre de nombreux makers et programmes de mobilité existant déjà dans l’Union Européenne. Si la crise sanitaire met aujourd’hui à mal l’idée même de mobilité, MAX est aussi l’occasion de penser une mobilité future différente, plus raisonnée. Par ailleurs MAX est pour nous une opportunité formidable d’étendre la visibilité et le lectorat de Makery, de produire des contenus de recherche et des grands entretiens journalistiques d’acteurs de la communauté.

La carte de Makery répertorie plus de 850 labs dans le monde. © CC

 

NOUS VOULONS CONTINUER À DÉVELOPPER NOTRE RÉSEAU DE SUMMER CAMPS

Makery et son medialab sont également membres du réseau Feral Labs Network de summer camps. Après avoir organisé notre ArtLabo Retreat sur l’île de Batz en Bretagne durant l’été 2020, nous participons aujourd’hui à l’édition d’une publication résumant les activités du réseau ces deux dernières années. Notre objectif à moyen terme : étendre le réseau !

Soudur-athon au PIFcamp © Katja Goljat

 

LES CIRCONSTANCES ACTUELLES AGGRAVENT NOS DIFFICULTÉS

Les confinements et couvre-feux obligatoires du à la pandémie de la Covid-19 ont mis en difficulté notre activité journalistique. Nos journalistes qui ne disposent pas de cartes de presse se déplacent professionnellement plus difficilement ; un grand nombre d’événements sont annulés et donc de partenariats média pour Makery ; l’horizon est encore incertain et, de fait, notre agenda éditorial est flou et nos journalistes indépendants connaissent des difficultés à équilibrer leur activité de travail et revenus. Plus de flexibilité trésorière nous permettrait de soutenir plus facilement notre équipe de journalistes indépendants dans cette période difficile. Si les aides et reports proposés par l’Etat sont bienvenus, ils ne sont pas suffisants.

NOUS AVONS DONC BESOIN DE VOUS IMMÉDIATEMENT !

✅ Nous avons des difficultés de trésorerie du fait des échelonnements des co-financements européens.
✅ Nous souhaitons soutenir nos correspondants.
✅ Nous devons agrandir l’équipe avec au moins un salarié supplémentaire.
✅ Nous devons financer l’intégration d’un nouveau bureau.

Pour tout cela, nous estimons nos besoins à 30 000  euros (minimum).

Merci pour toute aide ou contribution que vous pourrez nous apporter !

Donnez sur OkPal.

Une question ? Contactez-nous : contact@makery.info