Mapping Ecuador: 1,5 million de modifs sur la carte pour l’Equateur

Modifications en temps réel sur la carte du tremblement de terre en Equateur. © Open Street Map

Une catastrophe naturelle et la communauté humanitaire d’Open Street Map se mobilise. Depuis le 16 avril, et le tremblement de terre qui a secoué l’Equateur, HOT (Humanitarian Open Street Map Team) affirme avoir opéré plus d’1,5 million de modifications sur la carte collaborative open source «Mapping Ecuador» grâce à l’intervention de quelque 1 700 contributeurs bénévoles. Une mobilisation exemplaire, comme en avril 2015 après le tremblement de terre qui avait secoué le Népal ou en 2014 lors de la propagation du virus Ebola en Afrique de l’Ouest

Le tremblement de terre de magnitude 7,8 a fait selon un bilan provisoire 655 morts, 29 067 sans abri sur les côtes du pays, dans une zone de villages de pêcheurs et de plages touristiques. Face à l’urgence, les équipes de HOT coordonnent leurs forces pour actualiser les cartes à partir des images satellite et donner aux équipes de secours et aux organisations humanitaires les informations les plus précises sur les zones les plus affectées et les personnes qui ont le plus besoin d’assistance. 

A l’initiative de l’opération « Mapping Ecuador », selon le journal équatorien El Tiempo, le Llactalab de l’université de Cienca, dans le centre de l’Equateur, où quelque 15 volontaires ont travaillé jusqu’à 18 heures par jour à actualiser la carte. Le chercheur Daniel Orellana du Llactalab a également organisé un Hangout pour s’initier à « Mapping Ecuador ». Sous la coordination du Colombien Humberto Yances ont également été mis en place des Mapatón (mapathons) — une quinzaine à ce jour, du Népal aux Etats-Unis.

Dans la tradition des Open Street Map, « Mapping Ecuador » a sa propre page wiki où l’on retrouve toutes les informations sur le projet et la manière d’y contribuer. Le projet a aussi son compte Twitter.

Participer à «Mapping Ecuador»

Plus d’infos sur le wiki Open Street Map Equateur