Poétiques ou utilitaires, les machines ont envahi la Friche du 20 au 22 novembre. © Carine Claude

A Marseille, la Friche débride ses machines DiY

Commentaires