Les ratés de l’impression 3D et comment y remédier

Simplify3D propose sur son site une page qui peut servir à tous les usagers de l’impression 3D. Le site de ce logiciel de pilotage d’imprimantes 3D présente un catalogue des malfaçons que l’on peut rencontrer dans la qualité d’impression des objets. En anglais, le site propose d’emblée une vignette, un titre simple et deux lignes d’explications qui permettent d’identifier d’un seul coup d’œil à quoi on a affaire.

La petite boutique des horreurs de Simplify3D (capture écran). © DR

Fils résiduels, trous, écarts d’épaisseur, lignes sinueuses, parties fondues, mal extrudées ou trop extrudées… le site dénombre 24 problèmes que tout utilisateur de RepRap et autre Ultimaker a déjà rencontrés. Mais le catalogue ne se contente pas d’énumérer les ratés, il en identifie les causes probables et surtout déroule plusieurs chapitres pour vous aider à y remédier. Une ressource inédite et bien documentée qui devrait trouver place dans vos favoris.

Le catalogue des ratés de l’impression 3D