Les lauréats des Prix Ars Electronica 2019

Prix Golden Nica pour « Labour » de Paul Vanouse (US) @ Tullis Johnson

Le Festival Ars Electronica (Linz, Autriche) a annoncé aujourd’hui les lauréats des Golden Nicas 2019. Cette année le Prix Ars Electronica a reçu 3 256 candidatures de 82 pays. Le Prix Ars Electronica est le prix le plus ancien dans le domaine de l’art électronique, de l’art interactif et de l’animation numérique. Il est décerné depuis 1987.

Du film de réalité virtuelle sur le désordre bipolaire aux odeurs du travail

Les prix Golden Nica ont été attribués aux artistes canadiens Kalina Bertin, Sandra Rodriguez, Nicolas S. Roy et Fred Cassia, dans la catégorie Computer Animation (pour « Manic », un film de réalité virtuelle sur le trouble bipolaire) ; à Paul Vanouse, des États-Unis, dans la catégorie Artificial Intelligence & Life Art (pour « Labor », une installation artistique auto-suffisante sur l’odeur du stress lié au travail) ; à Peter Kutin dans la catégorie des Digital Musics (pour la sculpture sonore TORSO # 1) ; et à Alex Lazarov de Vienne dans la catégorie pour l’Autriche – CREATE YOUR WORLD.

Bande-annonce de « Manic », un film en réalité vituelle sur l’état de trouble bipolaire de Kalina Bertin, Sandra Rodriguez, Nicolas S. Roy et Fred Casia du Canada :


Awards of Distinction

Chaque année, le Prix Ars Electronica décerne deux « Awards of Distinction » et jusqu’à douze mentions honoraires par catégorie. Dans la catégorie Computer Animation, deux artistes ont reçu un Award of Distinction : Ruini Chi (Chine) pour le projet « Strings », une animation à saveur rétro mettant en cause les implications des nouvelles technologies, et Cindy Coutant (France) pour « Undershot: sensitive data, Cristiano » sur sa fascination pour Cristiano Ronaldo.

Dans la catégorie Artificial Intelligence & Life Art les projets artistiques récompensés de l’Award of Distinction incluent une série en trois parties intitulée « Confronting Vegetal Otherness » sur « la parenté humains-plantes et la co-performativité du domaine moléculaire et l’environnement » par Špela Petrič (Slovénie) ; et « VFRAME: Visual Forensics and Metadata Extraction » par Adam Harvey (Etats-Unis), un projet de recherche explorant comment la vision par ordinateur peut être appliquée à la recherche sur les droits de l’homme.

Dans la catégorie Jeunes professionnels, un Award of Distinction a été décerné à « Rake – Minimize Your Information » (Rake – minimisez vos données) de Tessa Aichelburg, Luis Hofmeister, Lukas Kaufmann, Paul Schreiber. L’algorithme filtre l’abondance d’informations dans les chaînes d’informations actuelles afin de réduire la consommation médiatique.

« Confronting Vegetal Otherness: Skotopoiesis » de Špela Petrič @ Kapelica Gallery

Les Golden Nicas seront officiellement présentés le 5 septembre 2019 dans le cadre de la cérémonie d’ouverture du Festival Ars Electronica Festival à Linz, Autriche.

La newsletter Makery

Chaque semaine, l’essentiel de l’actu des labs. (archives)