Premier challenge Reboot au Collège des Bernardins

Dur de garder l’équilibre avec ce simulateur VR de course en bobsleigh… © Carine Claude

Mettre de l’éthique dans le numérique ? Le vénérable Collège des Bernardins, qui planche depuis deux ans sur l’émergence d’un nouvel humanisme numérique, a choisi ce thème pour lancer son premier challenge Reboot, une compétition de projets étudiants par équipes dont les vainqueurs ont été départagés lors d’une finale le 23 juin. L’idée ? Concrétiser l’apport des séminaires de recherche de sa chaire transdisciplinaire « L’humain au défi du numérique » en ouvrant ses portes à des étudiants extérieurs.

Mécènes sur un plateau

Plateforme solidaire, appli pour faciliter les dons aux associations, parc connecté façon smart city ou escape game pour expliquer le cyberharcèlement aux enfants… les neuf équipes finalistes, principalement des étudiants ingénieurs ou en école de commerce, se sont affrontées lors d’une soirée de pitches parfois laborieuse, souvent bon enfant. Grand prix des Bernardins, l’équipe des Backers est repartie avec un chèque de 5000€ sous le bras pour peaufiner son projet de plateforme destinée à simplifier les dons caritatifs via une appli ou un terminal CB.

Les finalistes du challenge Reboot lors de la remise des prix le 23 juin. © Carine Claude

Pour les autres, ce sont les grandes entreprises mécènes de l’événement qui ont mis la main à la poche, une pratique désormais systématisée dans les start-ups challenges. Le prix Orange a ainsi été décerné à Solilink, un réseau de mise en relation entre associations, bénévoles et personnes dans le besoin qui bénéficiera de trois mois d’incubation au sein de l’accélérateur d’entreprise La Ruche. Côté prix Société générale, le coup de cœur a été attribué au projet Mon artiste, un système de location d’œuvres d’art qui présente la particularité de réinventer à la fois la roue et l’artothèque, tandis que le prix Accor allait à l’équipe de Travelder et son idée de faire voyager des jeunes avec des vieux. Pour cette belle intention, ils auront gagné un séjour dans un établissement du groupe et la chance d’aller faire bronzette à Biarritz…

Show laser, bananes connectées et démos de VR

Tandis qu’un show laser lançait le final de la remise des prix, les Bernardins avaient déployé sous leur nef gothique ateliers et démos ludiques, notamment une course de bobsleigh en VR et un piano-banane Makey Makey, le fameux kit électronique qui permet de remplacer les touches de clavier par n’importe quel objet conducteur, fruits et légumes compris. « Un grand écart entre le XIIIème et le XXIème siècle pour faire rentrer le Collège dans la modernité tout en respectant ses origines », explique Hubert du Mesnil, son directeur.

Démonstration de Makey Makey sous la nef des Bernardins. © Carine Claude

Les résultats du challenge Reboot

La newsletter Makery

Chaque semaine, l’essentiel de l’actu des labs. (archives)