Solarcast, le capteur DiY tout-en-un de Safecast pour l’environnement

Un boîtier Solarcast sur le toit du Media Lab du MIT. © Safecast

Safecast, qui s’était fait connaître avec son capteur Geiger DiY après Fukushima, réinvente son appareil-phare : Solarcast est un boîtier étanche sans fil qui réunit de multiples capteurs anti-pollution, se configure tout seul et s’alimente à l’énergie solaire. Né dans le chaos qui a suivi l’explosion des réacteurs nucléaires à Fukushima au Japon le 11 mars 2011, Safecast avait conçu le bGeigie pour mesurer de façon indépendante les niveaux de radiation nucléaire et reporter les données géolocalisées sur une carte universelle open source. Depuis, la petite équipe de bénévoles n’a pas chômé, entre l’amélioration de bGeigie, la création du réseau mondial de capteurs fixes Pointcast et le bêta test des appareils dédiés à la surveillance de la qualité de l’air.

Solarcast, annoncé le 29 avril et conçu principalement par Ray Ozzie, membre fondateur de l’équipe, est le dernier-né de la flotte Safecast, qui réunit les meilleures fonctionnalités des anciens prototypes en actualisant tout le dispositif à l’ère autonome.

A l’intérieur du boîtier Solarcast. © Safecast

Chaque boîtier de Solarcast comprend des capteurs qui mesurent la température, l’humidité, la radiation (les mêmes tubes GM pancake LND 7317 2” utilisés pour le bGeigie et Pointcast) et la qualité de l’air (deux capteurs Alphasense OPC-N2 et Plantower 5003 mesurent les particules en suspension PM10, PM2.5, PM1.0). Compact, sans fil et portable, Solarcast tourne sur des batteries alimentées à l’énergie solaire, est capable d’identifier les protocoles de communication disponibles et de se configurer pour les utiliser sur un réseau cellulaire 3G (ou via la passerelle LoRa avec une alimentation secteur externe).

Son boîtier robuste et sa grande autonomie lui permettent de résister aux intempéries : il faut dire que son slogan est « le poser et l’oublier ». On espère que Solarcast engrangera un maximum de données environnementales partagées de manière à augmenter leur visibilité géographique et ainsi accroître la perception des dangers potentiels invisibles dans l’air !

Des prototypes Solarcast déployés à Manchester en Angleterre. © Safecast

Grâce au soutien financier de deux fondations (Shuttleworth Foundation, Annenberg Foundation), les premiers Solarcast produits par Fabrikor en Slovénie seront déployés à Los Angeles, puis à travers les Etats-Unis, en Europe et au Japon.

En savoir plus sur Solarcast