Enchevêtrement de bras et de jambes pour le ballet mécatronique «Arabesque» de Peter William Holden. © Carine Claude

A Nantes, Stereolux fait valser l’art cinétique

Commentaires