Le festival SXSW 2017 verse dans l’intelligence artificielle

«Motion Sonic Project» de Sony transforme les mouvements en son:

Que faut-il retenir de l’édition 2017 du festival South by Southwest (SXSW) qui s’est achevée le 19 mars à Austin, Texas ? Des neuf jours de festivités où se sont croisés les rappeurs du Wu-Tang Clan, le cosmonaute Buzz Aldrin, l’actrice Charlize Theron ou le gourou transhumaniste Ray Kurzweil, c’est l’intelligence artificielle (IA) qui cette année a fait briller les yeux côté section interactive.

De l’IA décidément ubiquitaire, jusqu’à l’inquiétude… On frissonne après la conférence Invisible Marketing: AI Will Transform Your Brand. On sourit de l’invasion des bots conversationnels venus au festival en famille, autour de Hellopegg, Eno, Albert et Kate. On se projette avec l’œil omniscient de Spaceknow qui propose de booster les images satellites haute définition de Digital Globe par un traitement de données en machine learning (apprentissage automatique). Les stars de l’IA étaient au rendez-vous, comme Watson, le superordinateur IBM dont The Weather Channel était venu vanter les mérites. Ou la dernière innovation de Shazam, qui, pour la bière Coors Light, offre une playliste géolocalisée.

Uber interdit de territoire

Le seul qui n’était pas à la fête, littéralement, c’est Uber. Interdit de territoire par Austin, la ville hôte du festival, qui lui a préféré des offres locales équivalentes, comme la plateforme coopérative Ride Austin. Uber le maudit est également sous le coup d’une accusation de plagiat : il aurait copié le système de guidage de ses futurs véhicules autonomes sur celui de Google. Ceci dit, le futur des logiciels propriétaires est un peu moins rose depuis que George Hotz a conçu un système qui rend n’importe quelle voiture autonome pour 700$. Le hacker a mutiplié les annonces sur sa nouvelle start-up, Comma.ai, à SXSW.

Cette vague d’intelligence artificielle n’a pas éclipsé la réalité virtuelle (VR). Des hologrammes de la start-up 8i ont ainsi réexpédié Buzz Aldrin sur la Lune. L’hologramme tendance ? La technologie est en tout cas adaptée pour offrir une meilleure diffusion du son, comme l’a démontré la start-up Holoplot.

Enfin, côté buzz, le dépistage du cancer par les larmes des Américains d’Ascendant DX a reçu une couverture maximale… tout comme la réplique du fast-food de la série Breaking Bad.

Le site de SXSW

La newsletter Makery

Chaque semaine, l’essentiel de l’actu des labs. (archives)