Paris ouvre quatre nouvelles recycleries en 2017

La Recyclerie, l’une des plus grandes ressourceries parisiennes. © Makery

Créer de l’emploi grâce au recyclage ? C’est l’objectif de la mairie de Paris qui lance un plan de soutien pour la création de nouvelles ressourceries-recycleries. Présenté au conseil municipal le 14 décembre, le projet prévoit l’ouverture de quatre nouvelles ressourceries dès 2017 pour un budget envisagé de 194 000€. A terme, dix nouveaux lieux devraient être créés pour équiper chaque arrondissement d’un point de collecte, de réemploi et de réparation d’objets usagés. Car la capitale souffre d’une carence en recyclage. Généralistes ou spécialistes des jouets, des livres ou des vélos, les douze recycleries existantes revalorisent chaque année 3 000 tonnes de déchets. Un bon début, mais le maillage reste nettement insuffisant, avec moins d’une ressourcerie pour 300 000 habitants.

Les nouvelles ouvertures devraient générer de l’emploi et favoriser l’insertion. Dès 2017, Du bleu dans les yeux avec ses 400m2 dans le 20ème va créer cinq emplois pour collecter 100 tonnes de déchets par an. La Bricolette dans le 10ème va travailler en lien avec l’association de makers Scolopendre. Côté vélos, deux ouvertures sont prévues : Etudes et chantiers installée sous le pont d’Arcole dans le cadre de la piétonnisation des berges de Seine et une nouvelle antenne de La Petite Rockette qui ouvrira ses portes dans le 11ème. Ces deux dernières devraient créer quatre emplois et huit postes en insertion. Enfin, le plan prévoit de soutenir le développement d’Arketip, une association d’insertion spécialisée dans le réemploi des matériaux du bâtiment. Un point crucial puisque ce secteur génère à lui seul 39 millions de tonnes de déchets par an, bien plus que la totalité des déchets ménagers.

La newsletter Makery

Chaque semaine, l’essentiel de l’actu des labs. (archives)