Les premiers prix Starts récompensent l’art dans l’innovation


L’application Active a obtenu le grand prix Starts, catégorie collaboration innovante. © Artificial Skins and Bones

La Commission européenne et l’Ars Electronica de Linz (Autriche) ont annoncé le 23 juin la liste des tous premiers lauréats des prix Starts (pour Science, Technologie et Arts) qui récompensent le rôle des arts dans l’innovation technologique, industrielle et sociétale. La compétition portée par le respecté centre des nouveaux médias autrichien soutient d’un côté les travaux artistiques qui influencent et changent la manière dont nous regardons la technologie, et de l’autre, les formes de collaboration innovante entre le secteur privé et le monde de l’art et de la culture. Deux grands prix ont été décernés et récompensés chacun d’une dotation de 20 000€.

Le grand prix dans la catégorie collaboration innovante a été attribué aux Allemands du groupe interdisciplinaire de jeunes designers The Artificial Skins and Bones de la Weissensee Kunsthochschule de Berlin. Le collectif explore le design et l’interaction de prothèses, peaux ou autres parties artificielles du corps (lire ici une interview détaillant les travaux du groupe).

La prothèse numérique qui rend tangible le membre fantôme:

Le grand prix récompensant la meilleure exploration artistique a été attribué à la créatrice de mode hollandaise Iris van Herpen et sa collection Magnetic Motion. Notamment inspirée par une visite de l’accélérateur de particules du Cern, Van Herpen s’est associée à l’architecte Philip Beesley et l’artiste Jolan van der Wiel pour concevoir une collection inspirée des champs magnétiques et utilisant des techniques de moulage par injection, de l’impression 3D ou de la découpe laser de structures complexes, pour concevoir des robes, vestes, pantalons, blouses, et leur donner des formes, des volumes et des surfaces qui répondent aux mouvements du corps.

Défilé «Magnetic Motion» de Iris van Herpen (Centre Pompidou, 2014):

Dix mentions honoraires ont également été décernées, parmi lesquelles on relèvera le Amsterdam Smart Citizens Lab de la Waag Society qui équipe les citoyens de technologies open source pour mesurer la qualité de leur environnement (air, bruit, eau, sol) ; le célèbre et historique institut V2 pour les médias instables de Rotterdam ; la Water-based Digital Fabrication Platform du MIT ; le spectacle chorégraphique de drones des Verity Studios en collaboration avec l’EHT Zurich et le Cirque du Soleil ; Bionic Partition, le plus grand composant métal d’avion imprimé en 3D (une collaboration entre Airbus, APWorks, Autodesk, The Living) ; ou encore le blog We Make Money Not Art sur les relations entre art, science et société mené à bout de bras par Régine Debatty depuis plus de dix ans.

«Sparked», chorégraphie humains-drones, Verity Studios:

Bionic Partition, la plus grande pièce en métal jamais imprimée en 3D:

En savoir plus sur les prix Starts