Le leader mondial de Raspberry Pi racheté

Raspberry Pi. © CC by SA 2.0 SirMo76

Le leader mondial de Raspberry Pi, le nano-ordinateur préféré des makers, vient de se faire racheter par le Suisse Dätwyler pour 775 millions d’euros. Le fabricant britannique Premier Farnell, assembleur du nano-ordinateur au format carte de crédit, n’avait pourtant pas démérité. Selon la Fondation Raspberry Pi, 8 millions d’exemplaires des différentes versions ont été vendus dans le monde depuis sa mise sur le marché en 2012. 

Il faut dire que Raspberry Pi, développé par la fondation éponyme, a été conçu comme un projet éducatif d’apprentissage par le code. D’ailleurs, ladite fondation s’est empressée de réagir à la nouvelle pour annoncer qu’elle ne changerait rien à son mode de fonctionnement « Teach, Learn and Make » et continuerait à diffuser en open source ses plans et ses mises à jour. Eben Upton, l’un des membres fondateurs, a voulu désamorcer rapidement les inquiétudes : « Nous ne nous attendons à aucun changement en conséquence de ce rachat. »

De quoi rassurer la communauté maker ? Le souvenir de Makerbot, racheté par Stratasys en 2013 pour 403 millions de dollars, et le changement de cap commercial qui avait suivi (la fin de l’open source), restent dans toutes les mémoires.