Mediachain Labs, le rêve d’images open source toujours créditées

Ce Gif hommage à David Bowie d’Helen Green, devenu viral à la mort de l’artiste, a perdu tous ses crédits. Ce qu’éviterait Mediachain. © Helen Green

C’est l’histoire d’une utopie transmédia. La start-up américaine Mediachain Labs vient de lever des fonds auprès des sociétés de capital-risque Union Square Ventures et Andreessen Horowitz pour développer sa bibliothèque décentralisée de médias contenant une base de données universelle en open source. Une fois développée, elle permettra à chacun d’insérer un média (un fichier son, une image, un Gif) pour découvrir sa provenance géographique et des informations précises détaillées sur son auteur et les personnes qui ont modifié le contenu original en temps réel…. le tout en open source !

Grâce à une technologie d’identification du contenu, le programme de Mediachain Labs sera ainsi capable de recouper des informations provenant de différences sources à propos du même média. Le principe de fonctionnement est expliqué en ligne. L’outil « resolver » développé par la start-up utilise une technique de recherche visuelle par technologie d’empreinte digitale (selon le même principe que Shazam ou Google Reverse Images) capable de lire les formats textes et créer un média de référence à partir de plusieurs bases de données. Pour l’instant, la base contient 2 millions d’images du Moma (le musée d’art moderne de New York), de Getty Images, de la Digital Public Library of America et d’Europeana. Le tout fonctionne selon les principes de la blockchain, en logique décentralisée et sans autorité centrale.

Pour expliquer l’intérêt de leur projet, Mediachain Labs s’appuie sur la chronologie d’apparition sur le Web d’un Gif devenu viral. A 9h41, le 8 janvier 2016, l’illustratrice Helen Green publie un Gif d’hommage à David Bowie, à l’occasion de son 68ème anniversaire, soit seulement deux jours avant le décès de l’artiste. Problème : le Gif devient l’objet d’une chaîne de partage et de modifications, perdant ses crédits en moins de trois heures. Une rupture de cette chaîne de crédit artistique entre artiste et internaute, que veut pallier Mediachain Labs.

En savoir plus sur Mediachain Labs