La liberté d'action de l'HTC Vive, pour peu que l'on puisse consacrer une pièce à dessouder des zombies. © Nicolas Barrial

Paris Games Week a bien joué la carte de la réalité virtuelle

Commentaires