Bure en chantier contre l’enfouissement des déchets nucléaires

Lundi 1er juin s’est ouvert un chantier collectif pour construire le Camp international de rencontres et d’actions qui aura lieu du 1er au 10 août contre le projet de Centre international d’enfouissement des déchets radioactifs à Bure, près de Nancy. Depuis 1994 qu’a été décidé le projet de ce centre à Bure, les travaux du Laboratoire souterrain de Bure progressent, malgré de nombreuses années de luttes écologiques locales. Les premiers déchets seraient stockés dans les sous-sols à partir de 2025.

Alors que l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), maître d’ouvrage du site, a lancé un appel à projets artistiques pour « imaginer la mémoire des déchets radioactifs pour les générations futures » (sic), les activistes anti-nucléaires appellent à la main d’œuvre motivée pour installer gouttières de récupération d’eau de pluie, toilettes sèches, douches solaires et construire des habitats légers (yourtes, dômes géodésiques, etc.). « Plus Bure sera leur chute » est le mot d’ordre de ce rassemblement d’activistes issus « des contre-sommets, des campements Action Climat, des villages No Border, des luttes à Notre-Dame-des-Landes, au Val de Suse ou à Sivens, des luttes anti-nucléaires comme à Valognes, Montabot ou Bure, des luttes sociales, féministes et anti-autoritaires… » 


Affiche d’appel à rejoindre Bure du 1er au 10 août. © vmc.camp

Plus d’infos sur le Camp international de rencontres et d’actions à Bure, du 1er au 10 août 2015